Le guide de votre bien-être à domicile

Bento

Actualités

Bento: De plus en plus d'adeptes dans les restos de Paris

Chez Hana
Impossible de ne pas trouver bento à son goût chez Hana. La star de la streetfood japonaise se décline en version poulet teriyaki, à la vapeur, poisson, boulette de boeuf et végétarien. La plupart des produits sont bio et vegan friendly. Dans les quatre compartiments de notre plateau, les couleurs des légumes, le mélange du cru et du cuit, et la tendresse du poulet mariné créent ce bel équilibre si cher aux Japonais. Une justesse qui se reflète en salle, où le minimalisme du bois et des murs blancs, invite à la sérénité.
Hana, 96, rue de Cambronne (XVe), Du lundi au samedi de 11 heures à 22 h 30. Egalement au 33, rue de Bourgogne (VIIe), 1, place de la Concorde (VIIIe), 2, rue de Paradis (Xe), 21, rue Bois-le-vent (XVIe). Plateau à 12,60 €, bol de riz compris.

Chez NeoBento
Grâce à Lionel et Manu, les fondateurs, cette petite boîte au menu complet, sain et esthétique a fait le voyage jusqu’à Paris dès 2012, avec l’ouverture du premier restaurant NeoBento dans le IIIe, suivi d’un petit frère en 2016 (dans le IXe).
Le principe trouve vite ses adeptes : six portions (trois de légumes, une de protéine, un accompagnement et un dessert) pour un plateau-repas qui fait du bien au corps et à l’esprit. Le tout, fait maison, et renouvelé chaque semaine.
Le classique à 12,90 €, mini-B (3 portions) à 8,90 €, maxi-B à 15,90 € (le classique + 1 portion). Deux adresses : 5, rue des Filles-du-Calvaire (IIIe) et 58, rue du Faubourg-Poissonnière (IXe). Brunch (21 €) le dimanche de midi à 16 h 30 dans le Marais.

Chez Koto-Koto
Difficile à traduire en français (bloublou ?), Koto-Koto est l’onomatopée japonaise désignant une cuisine qui mijote. De l’extérieur, cette boutique de poche située à deux pas de l’avenue Daumesnil ne paye pas de mine. A l’intérieur, un comptoir, un nombre de places assises qui se compte sur le doigt d’une main et une décoration minimaliste (quelques photos au mur). Mais le plateau que l’on nous sert est une déco à lui tout seul. Tout est savoureux. Et sain. Notre corps semble nous dire merci à chaque bouchée.
Koto-Koto. 128, rue de Charenton à Paris (XIIe). Du lundi au vendredi, uniquement le midi. Sur place et à emporter. Entre 11 et 15€ la formule.