Le guide de votre bien-être à domicile

Bento

Actualités

Pour manger une alimentation saine, il faut mettre 1,10 euros de plus par jour

Manger sain n’est pas moins couteux que la malbouffe. L’obésité est en effet un signe de pauvreté car ce sont surtout les classes défavorisées qui sont victimes de surpoids et de diabète selon une étude américaine parue dans le British Medical Journal (BMJ). Ce qui fait qu’une des raisons d’une mauvaise alimentation c’est le prix. La nourriture saine, fraiche et naturelle coûte plus chère que l’alimentation riche en graisse, facile à trouver et bon marché.

Les aliments sains sont moins accessibles que les produits alimentaires tout prêts. Le prix constitue une barrière pour une alimentation saine. L’étude menée par Dariush Mozaffarian, de la Harvard School of Public Health de Boston a conclu qu’il faut ajouter environ 1,5 dollar de dépenses par jour soit environ 1,10 euros pour se nourrir sainement. Manger sain revient alors plus cher. Même si la différence reste minime, cela a un impact sur le choix des consommateurs qui se basent d’abord sur le prix avant la qualité.

La différence de prix est tout simplement une démarche commerciale car ce sont les produits transformés qui sont mis en avant. Les avantages des sociétés agro-alimentaires se défendent sur le prix et la facilité d’accès. Rétablir l’équilibre serait un danger pour les produits en conserve. Mais pour que les consommateurs mangent sains, il faut inverser la donne : baisser les prix des produits sains et augmenter les taxes des produits transformés ou trop gras. Le domaine médico-économique y gagnerait car il y aura des avantages sanitaires donc financiers. En effet, la mauvaise alimentation est responsable de 14% des incapacités à travailler aux Etats-Unis. Sur le domaine financier, cela représente environ 3,3 dollars de perdu chaque jour par américain moyen. Une dépense plus large que le 1,5 dollars pour une alimentation saine.